Recherche

€ 0 à € 9.000.000

Nous avons trouvé 0 résultats. Voir les résultats
Résultat de votre recherche

Bonne nouvelle pour les investisseurs : l’offre de logements en Espagne diminue (et leur valeur augmente)

Home » Bonne nouvelle pour les investisseurs : l’offre de logements en Espagne diminue (et leur valeur augmente)

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Table des matières

Biens immobiliers en baisse en Espagne
L’offre immobilière a également diminué de 1 % à Madrid

L’offre de logements en Espagne a diminué de 4 % l’année dernière. Dans 42 capitales espagnoles, le nombre de logements sur le marché est inférieur à ce qu’il était il y a un an. Dans ce blog, nous examinons les implications de cette situation pour l’ensemble du marché immobilier espagnol et les opportunités qu’elle présente pour les investisseurs.

Baisse de l’offre dans les capitales

42 capitales ont connu une baisse de l’offre de logements. L’offre de logements à vendre en Espagne a diminué de 4 % au troisième trimestre 2023 par rapport au même trimestre de l’année précédente. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée par idealista, le plus grand portail immobilier d’Espagne.

La plupart des capitales provinciales espagnoles ont moins de logements à vendre qu’il y a un an, même si l’offre a augmenté dans neuf d’entre elles. Les baisses les plus importantes ont été observées à Cuenca (-34%) et à Ávila (-30%). Ces baisses sont suivies par celles de Huelva (-20%), Santander (-20%), Valencia (-20%), Toledo (-19%), Soria et Tarragona (-18% dans les deux cas).

Parmi les principaux marchés, l’offre a également diminué à Alicante (-15%), Palma (-11%), Barcelone (-10%), Málaga (-3%) et Madrid (-1%). L’offre a légèrement augmenté à Bilbao (2 %) et à Séville (5 %).

Outre ces deux villes, l’offre de logements à vendre a augmenté dans sept autres villes, Cordoue et Pampelune arrivant en tête (10 % dans les deux cas). Ils sont suivis par Huesca (9%), San Sebastián (8%), Zaragoza (5%), Cadiz (5%) et Badajoz (3%). À Vitoria, le stock de maisons à vendre est resté stable au cours de l’année écoulée.

Les offrandes dans les provinces

Au niveau provincial, la situation était similaire l’année dernière, bien que moins de provinces aient augmenté leur parc de logements disponibles. Cuenca enregistre la plus forte baisse de l’offre, avec 18% de biens en moins qu’il y a un an. Ils sont suivis par Santa Cruz de Tenerife (-17%), A Coruña (-16%) et Ávila (-15%). Les baisses sont les suivantes : Soria (-14%), Lugo (-14%), Cantabria, Segovia, Valencia, Teruel, Zamora et Huelva (-13% dans les 6 cas). Dans la province de Malaga, la baisse a été de 4 %. Dans la région de Madrid et aux Baléares, l’offre est restée stable, tandis que dans la province de Barcelone, elle a augmenté de 3 %. Guipúzcoa a vu son stock de maisons à vendre augmenter de 9%, suivi par Vizcaya (4%), Albacete (3%), Cordoba (3%), Zaragoza (3%), Alicante (2%) et Seville (1%).

Impact sur les prix et la valeur des logements sur la Costa del Sol, Tenerife et les îles Baléares

Pour analyser l’impact de ces changements dans l’offre de logements, nous nous concentrons sur les trois régions dans lesquelles Investinspain opère : la Costa del Sol (province de Malaga), Tenerife et les îles Baléares.

Costa del Sol

Le centre de Malaga à l'échelle

L’offre sur la Costa del Sol a diminué de 4 %, ce qui, combiné à une demande croissante, pourrait entraîner une augmentation des prix (et donc de la valeur). Bien que la diminution de l’offre soit faible, la tendance à l’augmentation continue des prix dans la région se poursuit. En soi, ce n’est pas une mauvaise nouvelle, car ces augmentations de prix se poursuivront même après l’achat d’un bien immobilier, augmentant ainsi la valeur de votre logement. La région se prête donc encore très bien à l’investissement immobilier !

Tenerife

Propriétés à vendre en Espagne : Tenerife property 1

Tenerife a connu la deuxième plus forte baisse de l’offre immobilière de toute l’Espagne. Et ce, alors que l’offre sur l’île n’a jamais été très importante, malgré la forte demande de résidences secondaires, due à la douceur de son climat. Cette demande élevée (et croissante) de logements (combinée à une offre faible et en baisse) fait de Ténériffe un véritable point chaud de l’immobilier pour les investisseurs. L’augmentation de la valeur d’un bien immobilier combinée à l’important potentiel de location promet des rendements très intéressants.

Îles Baléares

Propriétés en vente en Espagne : Ibiza Iles Baléares 1 1

L’offre de biens immobiliers dans les îles Baléares est restée stable. L’offre actuelle, relativement faible, combinée à une forte demande, rend l’archipel très propice à l’investissement immobilier. Les possibilités de location sur les îles sont également nombreuses.

Nouvelle construction ou maison existante

Il est toutefois important de noter que les chiffres ci-dessus tiennent compte à la fois des nouvelles constructions et des logements existants. Principalement sur la Costa del Sol, une grande variété de nouvelles constructions reste disponible, offrant aux investisseurs un large choix malgré la diminution de l’offre.

Conclusion

L’offre de logements a diminué dans presque toute l’Espagne en 2023. Si cette situation rend plus difficile la recherche de logements abordables, elle offre également des opportunités aux investisseurs et aux propriétaires. Les régions où l’offre a toujours été limitée et où la demande est élevée (et continue de croître) semblent particulièrement prometteuses. Les régions dans lesquelles Investinspain opère (Costa del Sol, Tenerife et les îles Baléares) restent donc extrêmement prometteuses pour l’ investissement immobilier, même au cours de ces dernières évolutions.

Laissez une réponse

Comparer les annonces